Roman feint et romance vraie dans l’ultracontemporain : Un coup d’un soir de Mathieu Bermann

Rodolphe Perez

Résumé


Composé de deux romans, Un coup d’un soir et Dans le lit de Marin, le dernier livre de Mathieu Bermann, paru chez POL en 2019, raconte la romance d’un écrivain vivant à Bruxelles et d’un jeune étudiant rennais. L’écrivain narrateur élabore ainsi un roman où il met en scène cette histoire sentimentale et le récit se fait progressivement réflexion sur le désir et sur l’écriture de ce désir. La seconde partie du livre – second roman – constitue cette fiction du désir où se croisent une vérité des émotions, une narration singulière et une réflexion sur la virtualité du désir à partir des échanges sur les réseaux sociaux entre les deux amants. Ce que cherche à faire, simultanément, le personnage écrivain est de produire une œuvre qui ne soit pas vraie, afin de protéger le partenaire officiel du narrateur, Sébastien, de cet adultère secret. De son propre aveu, “c’eût été un mensonge littéraire”. Il avoue effectivement, à propos de cette supercherie : “En écrivant, je prenais des risques, qui n’en seraient vraiment qu’au moment de la publication”.

Ainsi, l’œuvre de Bermann interroge la vérité de la fiction et du fantasme en jouant sur la virtualité du désir. Le roman écrit par le narrateur dans le roman-cadre devient l’enjeu d’une reconquête du désir, tout en maintenant à distance une réalisation de ce dernier, au seuil du fictif comme mensonge.


Mots-clés


désir ; fiction ; mensonge ; écriture ; virtualité

Texte intégral :

PDF HTML





2012 | Revue critique de fixxion française contemporaine |  (ISSN 2033-7019)  |  Habillage: Ivan Arickx |  Graphisme: Jeanne Monpeurt
Sauf indication contraire, textes et documents disponibles sur ce site sont protégés par un contrat Creative Commons CClogo