Le travail épique de la science-fiction : les histoires du futur de Laurent Genefort

  • Simon Bréan Paris Sorbonne

##article.abstract##

À partir de la notion de “travail épique” (F. Goyet, Penser sans concept : fonctions de l’épopée guerrière, 2006), cet article postule une parenté fonctionnelle entre épopée et science-fiction, en étudiant en particulier trois romans de Laurent Genefort, Points chauds (2012), Les Vaisseaux d’Omale (2014), et Lum’en (2015). Ces trois romans correspondent à des manières distinctes de donner forme à un problème politique contemporain, avant de le résoudre au terme d’un processus de travail épique science-fictionnel, au moyen de structures polyphoniques, mimant, sinon provoquant, une prise de conscience politique du lecteur.

##submissions.published##
2017-06-13
##section.section##
Etudes

##article.subject##

Genefort; science-fiction; épopée; travail épique