Repositioning Jean-Patrick Manchette: “La Position du tireur couché” and the Politics of Genre

Lucas Hollister

Résumé


S’appuyant sur la théorie littéraire marxiste et les études récentes sur le roman policier, cet article examine les sous-entendus politiques de La Position du tireur couché (1981) de Jean-Patrick Manchette. Contrairement au discours critique dominant, qui voit dans le dernier roman de Manchette l'expression de sa désillusion de la politique marxiste, cette analyse fait valoir que La Position du tireur couché représente un effort concerté pour dresser une carte qui fait apparaître les coordonnées idéologiques des différents sous-genres de la fiction criminelle. Loin de l' “adieu au politique” que certains ont trouvé dans ce roman, La Position du tireur couché contient une vive critique du machisme, de la politique impérialiste, de la violence hyper-objective du capitalisme, et de la célébration des  “héros” occidentaux à la fois réels et fictifs.


Mots-clés


Manchette; roman noir; Marxisme; masculinité

Texte intégral :

PDF (English) HTML (English)





2012 | Revue critique de fixxion française contemporaine |  (ISSN 2033-7019)  |  Habillage: Ivan Arickx |  Graphisme: Jeanne Monpeurt
Sauf indication contraire, textes et documents disponibles sur ce site sont protégés par un contrat Creative Commons CClogo