L’étrange disponibilité du roman policier

Yves Reuter

Résumé


Cet article interroge « l’étrange disponibilité » du roman policier, c’est- à - dire son omniprésence sur la scène culturelle sous des formes génériques et médiatiques (romans, films, bandes dessinées, séries...) très diverses.

Quatre grands facteurs sont convoqués pour expliquer ce phénomène : le roman policier serait emblématique du travail sur la narrativité et la textualité ; il serait emblématique du voyage, que celui-ci soit externe (socialement ou géographiquement) ou interne (au sein du psychisme) ; il serait encore emblématique d’un rapport singulier au monde (inquiet et désabusé) ; il serait enfin emblématique de la multiplicité des modes de lecture du monde contemporain et des délires interprétatifs qui les accompagnent parfois.


Mots-clés


roman policier ; voyages romanesques ; enquêtes ; narrativité ; modes de lecture

Texte intégral :

PDF HTML





2012 | Revue critique de fixxion française contemporaine |  (ISSN 2033-7019)  |  Habillage: Ivan Arickx |  Graphisme: Jeanne Monpeurt
Sauf indication contraire, textes et documents disponibles sur ce site sont protégés par un contrat Creative Commons CClogo