Self-Fictions and Film: Varda’s Transformative Technology of the Self in "Les plages d’Agnès"

Claire Boyle

Résumé


Cette étude fait dialoguer l’autofiction, concept élaboré par la théorie littéraire, et le cinéma, par le biais d’une lecture des Plages d’Agnès d’Agnès Varda. En s’inspirant de la notion de l’autofiction telle que celle-ci a été élaboré par Vincent Colonna, nous essayons de développer un modèle de l’autofiction mieux adapté pour respecter les spécificités du cinéma. Dans cette optique, la théorie de la “technologie de soi” élaborée par Michel Foucault s’avère utile, car non seulement celui-ci reconnaît-il, tout comme Colonna (dans son étude Autofiction et autres mythomanies littéraires), le caractère transformiste de l’écriture de soi, mais son concept d’une “technologie de soi” s’adapte facilement aux productions de soi réalisées dans le cinéma. L’étude des Plages d’Agnès démontre la sensibilité de Varda à l’égard des transformations de soi opérées par son film, et met en scène sa capacité de les exploiter afin de répondre à un “souci de soi” foucauldien.

Mots-clés


cinéma autobiographique; autofiction; Foucault; performance

Texte intégral :

PDF (English) HTML (English)





2012 | Revue critique de fixxion française contemporaine |  (ISSN 2033-7019)  |  Habillage: Ivan Arickx |  Graphisme: Jeanne Monpeurt
Sauf indication contraire, textes et documents disponibles sur ce site sont protégés par un contrat Creative Commons CClogo